Les Pieds Nickelés

Couverture de l'Epatant 9 de 1908

Le thème

Les Pieds Nickelés est un groupe de trois hommes : Croquignol (avec son long nez), Ribouldingue (avec la barbe) et Filochard (avec un seul oeil valide). Ce sont des escrocs. Rien ne leur fait peur : voler les bijoux de la Couronne d'Angleterre, piller les bagages d'un train international, gérer à leur profit le mont de piété... Ce sont aussi de grands aventuriers : ils ont participé en 1912 à la guerre des Balkans, en 1914-1918 à la première guerre mondiale, ils ont été acteurs actifs lors de la prohébition aux Etats Unis, ils ont participé à l'exposition coloniale à Paris en 1931. Beaucoup de célébrités ont participé (involontairement) à leurs aventures : le président Doumergue, les premiers ministres Briand et Herriot, de nombreux autres politiques, des artistes et des sportifs connus.

Les Pieds Nickelés, c'est le système D (comme Débrouille) et la Magouille (avec un grand M).

La série a été publiée pour la première fois dans l'Epatant no 9 du jeudi 4 juin 1908 (voir la couverture de ce numéro ci-dessus). Elle est restée dans ce journal jusqu'à la seconde guerre mondiale. Ensuite, elle a régulièrement changé de support : l'As, le journal des Pieds Nickelés, l'Epatant nouvelle série, Joyeuse lecture, Les Pieds Nickelés, Pschitt Junior les Pieds Nickelés, l'Epatant, les Pieds Nickelés Magazine, Trio...

A cette époque on disait de quelqu'un qu'il avait les "pieds nickelés" pour signifier qu'il les trouvait manifestement trop beau et trop précieux pour les poser par terre... bref, un flemmard de première! Cette expression n'a guère survécu à la guerre de 14-18 et serait totalement oubliée aujourd'hui sans l'illustre trio... (Merci à Jean Bréard qui m'a communiqué l'origine de ce nom).

Les auteurs

Le créateur de la série est Louis Forton qui la réalise jusqu'à sa mort en 1934. Les Pieds Nickelés sont ensuite repris par Aristide Perré (1934 à 1938), Albert Georges Badert (1938 à 1940), Pellos (1948 à 1981), Jean-Louis Pesch (1981), Jacarbo (1982 à 1983), Jicka (1984 à 1986), Laval (1987), Gen-Clo et Eladères (1988 à 1990), Rodrigue, Capezzone et Deporter (studio Cadero à partir de 1991). Pierre Lacroix est intervenu sur trois histoires. Certains scénarios sont dus à Montaubert et Maric.

Les personnages

Croquignol, c'est celui qui a un nez très long.
Ribouldingue, c'est le barbu.
Filochard, c'est le borgne.

Les trois personnages sont parfaitement interchangeables et tout aussi capables, les uns comme les autres de préparer des mauvais coups.

L'extrait

La première planche des Pieds Nickelés parue le 4 juin 1908.

Rééditions

Une réédition des épisodes dessinés par Pellos est disponible aux éditions Vents d'ouest.

Pieds Nickelés sur le WEB