Gordon Bess

Gordon Bess est né en 1929 à Richfield aux Etats Unis et décédé le 24 novembre 1989. Voici la présentation de cet auteur faite par le journal Tintin à l'occasion de la publication de la Tribu Terrible :

"On prétend souvent que les dessinateurs ressemblent à leurs héros, parce qu'ils leur donnent inconsciemment leurs traits, ou une partie de leur caractère et que cela se voit.
A première vue. Gordon Bess n'a (heureusement pour lui) que de lointains rapports avec le Sachem de la Tribu Terrible. Autant ce dernier est, avouons-le, un petit ronchon agressif dont le derrière frôle le gazon quand il marche, autant Gordon est un grand diable de Yankee qui pourrait plutôt jouer les cow-boys débonnaires auprès de John Wayne.
Mais tout de même... A y regarder de plus prés, il y a, dans la rondeur du bout de nez. dans la joue bien pleine et dans l'oeil sardonique (quand il le veut) quelques éléments de base qui suffisent à ne pas démentir la proposition.
A part ça, Gordon Bess est carrément athlétique et la "bataille" lui faisait (à ses débuts en tout cas) moins peur qu'à Plume d'Œuf ou à Sabot :  intrépide, il s'était engagé dans les "Marines», le fameux corps de fusiliers à l'entraînement célèbre pour sa dureté.
Le cinéma héroïque des années de reconquête du Pacifique n'était pas étranger à cette vocation : l'imagination d'un futur narrateur, déjà, s'en était enflammée.
Par bonheur, le fusilier Bess ne devait pas être confronté avec les réalités moins romanesques de l'affaire : on s'avisa de ses talents d'artiste et on l'affecta, comme illustrateur. au " Leathemeck "( Le Col de cuir), le journal officiel des Marines.
Il y illustra de nombreux articles et, dans un genre tout à fait sérieux, exécuta les dessins du manuel d'instructions de secourisme pour le Corps.
En 1957. démobilisé. Gordon Bess oublia toute activité militaire et devint rapidement directeur artistique dans une grande firme» de cartes de vœux humoristiques. C'est là qu'il développa le sens du raccourci et du gag direct qu'on lui connaît aujourd'hui.
Quelques dessins en une image dans diverses revues, précédèrent le grand démarrage, celui de notre "Tribu", qui vit le jour aux Etats-Unis en 1967.
On y découvre avec presque de la stupéfaction la forme première des personnages, oui allaient en un temps record, prendre le volume et la présence d'aujourd'hui, celle qui allait faire connaître le Sachem Bess dans le monde entier et tout particulièrement partout où Tintin l'a présenté a ses lecteurs... dont l'enthousiasme grandissant justifie le présent "Spécial".
Ugh, ugh et ugh, Gordon Bess !
"

Bess sur le WEB