Noël Bissot

Autoportrait

Dans la rubrique "Au pied de vos lettres" du Spirou numéro 1835 paru le 14 juin 1973, on trouvait le texte suivant ;
  • UN ENCHANTEUR NOUS A QUITTES

     Les mini-livres sont en deuil. Noël Bissot nous a quittés. Le Baron, Youk et Yak, Juju le Corbeau, Croquemitron, Belphégor et ses neveux, Potron et Minet, le père Lustucru et tant d'autres petits personnages exhubérants ont perdu leur créateur.

     Depuis 1962, son pinceau faisait vivre un vaste petit théatre, qui rappelait aux enfants et à tous nos amis jeunes de coeur les plus belles marionnettes de l'univers poétique des contes de la Mère l'Oye. Parmi les doyens de nos collaborateurs, car venu sur la quarantaine seulement à la bande dessinée, Noël Bissot avait tout de suite retrouvé le chemin du coeur de l'enfant. Ses scénarios allègres avaient un menu public passionné qui se les rejouaient en famille. Ses créations étaient un jardin ouvert à nos plus jeunes amis et nombre d'adultes aimaient s'y promener en pleine fraicheur et poésie.

     Son pinceau était chargé de tendresse et de naïveté. Il voulait avant tout enchanter et fuir les tristes réalités quotidiennes. Ses récits nous plongeaient au coeur d'un univers féerique, où rien n'est impossible et tout est gentil. Il nous restera dans plus d'une centaine de mini-récits et quelques dizaines de planches charmantes. Nous ne l'oublierons pas.

C'est vrai que Noël Bissot a fortement marqué de son empreinte les mini-récits de Spirou entre 1962 et 1972. Par contre, la promesse "Nous ne l'oublierons pas" n'a pas été tenue. Sa centaine de mini-récits n'a pas été reéditée (sauf un album contenant 6 mini-récits édité par Pepperland).

Ces pages vont tenter de tenir la promesse de Spirou en 1973 en faisant sortir de l'oubli Noël Bissot.Tous ses mini-récits vont être réédités sur ces pages en attendant une réédition papier.

Biographie

Noël Bissot est né le 17 décembre 1916 à Ensival en Belgique.Très tôt, il a été attiré par les activités artistiques. La rencontre avec le sculpteur Marcel Ladril le décida à effectuer des études à l'Ecole des Arts décoratifs.

Après la guerre, Noël Bissot engage sa famille dans une double entreprise : nourrir sa famille par le commerce (il est marchand de lait et occupera ce métier toute sa vie.) et développer son art.Il participe régulièrement à des expositions de sculpture. Ses oeuvres sont qualifiées de "tourmentées, volontaires et inquiètes".

Deux rencontres sont déterminantes dans sa vie et le poussent vers la bande dessinée (tout en continuant la sculpture) : Jacques Martin (l'auteur d'Alix) et Raymond Macherot. Il publie sa première BD dans la "Dernière heure". En 1956, il réalise les aventures de Coccinelle, un reporter canadien de télé, dans "Chez nous junior" (annexe de Tintin).

En 1959, c'est le début de la collaboration à Spirou. Il fait la connaissance de Paul Deliège et René Hausman.C'est alors le début des mini-récits. Il crée les personnages de Youk et Yak, du Baron, de Picrate et de Croquemitron. Quand la formule du mini-récit se termine dans Spirou, Noël Bissot continue Croquemitron en pleines pages pendant un temps très court car il décède le 8 août 1972.

Toutes ces informations m'ont été transmises par Jean-Marie Bissot que je remercie. Elles sont extraites d'un article qu'il a publié dans le numéro 9 des annales de la fondation ADOLPHE HARDY, 79 place du Sablon, 4820 DISON, Belgique

Albums

Le Baron et Juju, Editions Pepperland, 1981

Seul album de Noël Bissot reprenant les mini-récits 411, 505, 473, 542, 378 et 489.

Bissot sur le WEB