Le vieux bleu

Le thème

Voici la présentation de cette série par Thierry Martens dans la préface de l'album des éditions Hélyode : "Depuis 1973. François Walthéry se fait un plaisir à conter les aventures du VIEUX BLEU dans SPIROU, sous forme d'un court épisode complet annuel. Avec la complicité de Raoul Cauvin, scénariste élevé dans le milieu des « couloneux », il a développé autour de son pigeon favori tout un petit monde humain digne de Clochemerle et des démêlés de Don Camillo avec Peppone. Forcément, là-haut, où habite Walthéry, sur la colline de Cheratte, non loin de Liège, les gens vivent encore intensément. Bien des décors ressemblent étrangement à la maison habitée par le dessinateur, sa rue (au temps où elle n'était pas encore macadamisée), l'église du village, le café colombophile d'Abel Braham. Si vous voulez aller comparer sur place, ne dérangez pas le dessinateur, s'il vous plaît  - il a des planches en retard ! -, et ne vous étonnez pas des différences que la réalité pourrait présenter par rapport à la fiction : les temps modernes et leur cortège de laideurs bétonnées sont passés par là. Walthéry a volontairement dessiné « rétro ». ramenant son Vieux Bleu aux années d'entre-les-deux-guerres, époque qu'il aurait aimé vivre et où, fugitivement, il nous apparaît au fil de l'histoire sous la forme d'un gamin heureux de jouer ou d'un enfant de chœur au vert langage.

L'oeuvre issue du terroir a été mise à la portée de tous : seuls les initiés et les gens de la région noteront au cours des récits les allusions au folklore local telles que l'importance de l'armurerie de luxe en région liégeoise. les nombreux petits verres de « pékèt » (genièvre blanc) asséchés dans les troquets du coin ou le quotidien belge LE XXe SIECLE, célèbre dans les années trente pour avoir lancé le personnage de « Tintin ». Jules, Achille, le Curé, le Vieux Bleu et les Autres égaieront tous les lecteurs, qu'ils soient du Nord ou du Sud, colombophiles ou non !"

Les auteurs

Le dessinateur inspirateur de la série est François Walthéry et le scénariste est Raoul Cauvin.

Les personnages

Le vieux bleu est un pigeon voyageur. C'est le héros bien involontaire de la série. Son plaisir c'est de voler tranquillement, de profiter du paysage. Ce n'est pas du tout ce que veut son maître qui est toujours pressé.
Le maître du vieux bleu, c'est Jules. Jules veut à tout prix gagner le grand concours de colombophilie d'Angoulème. C'est pas simple avec un pigeon paresseux qui prend son temps pour rentrer dans sa cage et avec tous ces gens qui vivent leur vie normalement au lieu de se cacher pour ne pas effrayer son pigeon. Il a des arguments pour faire le vide autour de lui.

Achille c'est le grand ennemi de Jules. Lui aussi a des pigeons et lui aussi veut gagner. Les luttes entre Jules et Achille laissent des souvenirs dans toute la région.

On ne peut même pas faire confiance à la religion. Le curé souhaite lui aussi gagner les concours colombophiles pour arrondir les fins de mois. On ne sait vraiment plus à qui se fier !

L'extrait

Les deux premières pages de la première aventure du vieux bleu :

Vieux bleu sur le WEB